rue Hannah ARENDT

Peu de rues sont dédiées aux femmes dans le quartier des 2 Lions, comme ailleurs de même…

arendt
Extrait d’un timbre allemand imprimé en 1988 à l’effigie de Hannah Arendt

Cette femme : Hannah Arendt née à Hanovre en 1906, décédée à New York en 1975 est une philosophe allemande juive, naturalisée américaine en 1951. Elle est connue pour ses travaux sur l’activité politique, le totalitarisme et lamodernité.
Sa rencontre avec Heidegger (philosophe allemand), en 1925, sera un événement majeur de sa vie, tant sur le plan intellectuel que sentimental.
En 1933 elle quitte l’Allemagne pour la France où elle devient la secrétaire particulière de la baronne Germaine de Rothschild. Suite à l’avancée de la Wehrmacht en France, elle est internée avec d’autres apatrides. Elle parvient à s’enfuir, gagne le Portugal et vit quelques temps à Lisbonne. Puis elle réussira à s’installer à New York après une traversée éprouvante en 1941. Ses ouvrages sur le phénomène totalitaire sont étudiés dans le monde entier et sa pensée politique et philosophique occupe une place importante dans la réflexion contemporaine. Ses livres les plus célèbres : Les Origines du totalitarisme (1951), Condition de l’homme moderne (1958) et La Crise de la culture (1961).

Elle va suivre le procès d’Adolf Eichmann (responsable de la déportation de millions de juifs) pour l’hebdomadaire New Yorker et publia Eichmann à Jérusalem (1961), compte rendu du procès. Mais cette œuvre est en réalité une étude sur le mal ou plutôt sur les ressorts du mal qui ont rendu possible les camps d’extermination. Ce livre a suscité controverses et polémiques.

Elle devient titulaire de la chaire de science politique à l’université de Chicago à partir de 1963, avant d’être nommée professeur à la New School for Social Research (New York) en 1967, où elle restera jusqu’à sa mort.

Un film, sorti en mai 2013 au Studio, a été réalisé par Margarethe Von Trotta. Elle a rappelé son parcours (sa rencontre avec Heidegger) et sa pensée de façon très abordable pour permettre aux spectateurs d’être constamment passionné par la personnalité d’ Hannah Arendt.

Source de l’illustration : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hannah_Arendt

Vous aimerez aussi...